Marie Sartin

Peinture
Démarche artistique: 

INVITATION AU VOYAGE. Voyage au singulier, car il s'agit plutôt d'une exploration. Chaque forme, anecdote ou émotion peut être à l'origine d'une oeuvre. Le dessin a beaucoup d'importance, il me permet de construire une image forte. Autour de mon travail se mêle des morceaux d'histoires, la mienne, la vôtre, entremêlés d'un voile d'abstraction qui suscite surprise et émotion.
Je pars vers de nouvelles contrées avec chaque oeuvre. découvertes de nouvelles textures: j'associe la représentation méticuleuse d'un portrait ou d'un corps à un travail fluide et libre à partir de glacis superposés, d'éclaboussures et de gouttes qui mettent en relief la méticulosité de l'oeuvre. l'utilisation de la poudre de marbre dans les fonds va renvoyer un éclat des couleurs et une matière à la fois soyeuse et rugueuse, faisant ressortir les contrastes qui jouent un rôle important dans la conception de mes tableaux. Les matériaux utilisés sont adaptés au support choisi. Sur toile de lin, le choix se portera davantage sur la peinture à l'huile car en plus d'une grande densité de pigments, cette technique permet d'obtenir un travail plus abouti permettant le jeu et la superposition des glacis.
Depuis quelques années, je travaille avec des encres acryliques sur plexiglas, qui associent modernité et tradition. Les encres présentent l'avantage d'une grande onctuosité et fluidité. Elles glissent, se superposent, se mélangent qui au final détonne par un effet tridimentionnel surprenant.
Le réalisme s'entremêle en permanence avec l'imaginaire. J'expérimente différentes techniques parce que j'ai un besoin permanent de me renouveler pour mon travail personnel et aussi pour celui de mes élèves à l'Atelier.
J'ai la bougeotte créative, tout en étant une contemplative quant à la naissance de mes tableaux. Je me considère comme une voleuse d'instant d'intimité....
J'adore m'installer à la terrasse d'un café, sur un banc dans un parc...et j'observe, j'écoute les gens qui m'entourent, qui parlent entre eux. Leurs expressions, leurs regards, leurs attitudes et même leurs silences me fascinent.Je laisse mon esprit vagabonder, leur inventer une vie, une histoire jusqu'à ce qu'une image se fige, comme un déclic d'appareil photo, et là, commence la création: en lignes, en formes et petit à petit en couleurs et matières.
A partir de ce moment le crayon peut commencer à courir sur le papier et plus tard le pinceau sur la toile. Voilà pourquoi les sujets de mes tableaux sont en général l'Humain, figé dans un instant d'intimité.