Antoine Quereuil

Photographie
Démarche artistique: 

Avec la série paradis perdues, je me proposais d'observer les zones de loisirs hors saison ou à l'abandon, il s'agit pour moi de recomposer un paysage actuel que la main de l’homme a façonné pour le rendre le plus possible compatible avec une autre image, celle de mes souvenirs,celle de mon enfance. C'est dans la prolongation de cette série que j'entame un travail connexe au polaroid en utilisant un procédé chimique qui permet d'obtenir une image aux traits oniriques. Ainsi je réalise mes images sur des lieux en mutations ou voués à disparaitre. Mon intention est d'évoquer la persistance rétinienne, comme quand on regarde le soleil et qu'on le voit encore en regardant ailleurs. Je pense en effet que notre cerveau imprime des décors qu'il voit au quotidien et qu'il sera capable d'en projeter une image mentale quand les yeux s'arreteront sur un endroit où, jadis, le décors n'était pas le même car le temps aura passé. J’imagine une mise en scène de ce travail qui m’amènerait à varier les formats pour que le distance de lecture ne soient pas uniforme comme dans un rêve.