Vanessa MICHEL

Peinture
Démarche artistique: 

Je crée généralement à partir de souvenirs de participants, des toiles abstraites et matiérées, en fonction des textes reçus.
Actuellement, toujours en recherche de matières et des émotions dégagées par la couleur et l'abstraction, je puise mon travail dans des phrases récoltées dans les journaux de jeunesse d'Anaïs Nin. Le procédé est similaire: j'analyse les mots mais détermine de manière plus subjective les matériaux et les outils employés, laissant bien entendu une part de hasard à ce voyage. La série, qui a démarré sur la régle du jeu "mortier", s'est réorientée vers un travail plus en profondeur sur le noir.
Plus d'explications sur la démarche actuelle (extrait du blog):
"Les mots demeurant à la source de ma création, j'ai choisi de travailler cette fois-ci d'après les écrits d'Anaïs Nin.
J'ai volontairement écarté ses journaux les plus connus ainsi que les plus enrichissants (notamment les rééditions récentes en version non censurée) et je me suis concentrée sur les fondations de sa personnalité et de son œuvre (en écriture comme dans sa vie) : les Journaux de Jeunesse 1914-1931 (La Cosmopolite, Editions Stock, 2010).
Certes, ce n'est pas l'ouvrage le plus attrayant à lire (ni celui à découvrir en priorité à mon avis) mais lorsqu'on connaît déjà sa foisonnante production il possède des qualités immenses liés à son statut indétrônable : la genèse. D'une vision, de pensées, de croyances, d'une existence, de ses espoirs, de sa complexité, de ses rencontres, d'un caractère.
Dans un premier temps, le mortier, qui habituellement construit, lie, rebouche, sera le dénominateur commun des toiles, le symbole qui résonnera à mon avis le mieux avec la tonalité générale du livre.
Dans un second, le noir, sera le liant: l'intérieur, le caché, le refoulé qui parfois s'illumine lorsqu'il remonte en surface... "