Jean-Luc NIELS

Photographie
06.77.70.26.83
Démarche artistique: 

LA TENTATION DU CHARBON...

La représentation du monde des vivants couvre nos grottes d’images charbonnées et pigmentées ; les traits y sont durs et aussi précis que la pierre le permet.

« Les crayons, qui vont révolutionner l’art du trait, remontent à l’apparition de la pierre noire c’est à dire à la fin du quattrocento. Ils font rupture dans l’écriture et le dessin.

Que l’on regarde les crayons à mine graphite (presque contemporains de Talbot) ou ceux fabriqués par Conté (qui ajoutait un mélange d’argile ferrugineuse et de suie), tous ont à voir avec ce côté minéral qui se détache de la percussion et de la dureté de la représentation des grottes, pour glisser vers le ductile et l’onctueux, vers la possibilité de rendre flou ou velouté.

Les dessins de Seurat à la fin du 19ème siècle ont l’air d’hériter de toute cette histoire et d’accomplir l’union d’un glissando crayonné et d’un flou photographique. On dirait avec eux que la poudre d'ombre a été fixée. 
Ce qui apparaît sur le papier, ce n’est pas la réalité telle quelle, c’est son ombre, son spectre, son empreinte lumineuse ; l'image s’échappe du réel en le représentant, en le révélant. »

Ma recherche, dans la tentation de la photographie au charbon, utilisant volontairement les « accidents » de parcours, s’inscrit probablement dans le besoin impérieux de revenir sur les souvenirs très anciens de notre culture et de « crayonner » à mon tour les images photographiques.
Ma recherche est aussi l'occasion de donner un sens à la filiation et à la mémoire dans l’univers insaisissable qui nous entoure.